vaccination enfants en 2017

Comprendre le débat sur la vaccination obligatoire

Le 5 juillet 2017, la nouvelle ministre de la Santé, Agnès Buzyn, a annoncé qu’elle souhaitait rendre obligatoire la vaccination contre 11 maladies (au lieu de 3 aujourd’hui) pour les enfants de moins de deux ans. Cette mesure, qui devrait être examinée par le Parlement cet automne et entrer en vigueur début 2018, suscite un vif débat et inquiète près de 56 % des Français qui se disent opposés à cette nouvelle loi.

Qu’en est-il aujourd’hui de la vaccination obligatoire en France en 2017 ?

Seuls 3 vaccins sont actuellement obligatoires en France pour les enfants de moins de 18 mois, contre la diphtérie, le tétanos et la poliomyélite. 8 autres vaccins sont seulement « recommandés » et concernent la coqueluche, l’hépatite B, l’Haemophilus influenzae, les pneumocoques, la méningite C, la rougeole, la rubéole et les oreillons. 71 % des enfants de moins de deux ans sont donc aujourd’hui vaccinés contre le tétanos, 42 % contre la poliomyélite et 34 % contre la diphtérie. Si ces chiffres peuvent paraître importants, le taux vaccinal français reste pourtant bien contrasté…

vaccination enfants obligatoire en 2017

Selon la ministre de la Santé Agnès Buzyn, « la couverture vaccinale en France est insuffisante », voire préoccupante. La décision de rendre 8 autres vaccins obligatoires répondrait donc à un problème de santé publique. Elle estime également que cette nouvelle loi est d’autant plus importante qu’elle permettrait d’éradiquer certaines maladies disparues qui commencent à réapparaître, à l’image de la rougeole qui a touché 22 000 personnes en Europe en 2015 et tué 10 personnes entre 2008 et 2016.

Pourtant, cette nouvelle mesure de vaccination obligatoire est loin de faire l’unanimité au sein de la population et d’une partie du corps médical. Au contraire, elle semble renforcer un peu plus le scepticisme, déjà bien présent, des Français sur la sûreté des vaccins. Ainsi, 10 % des Français se disent hostiles à la vaccination et près de 41 % d’entre eux estiment que les vaccins ne sont pas sûrs. Alors, que penser de cette nouvelle loi sur la vaccination obligatoire ?

Que prévoit la loi sur la vaccination obligatoire ?

vaccination obligatoire en 2017

Pour mieux comprendre les enjeux et le débat actuel autour de la vaccination obligatoire, il convient d’abord de savoir exactement ce qu’elle prévoit. Si la loi est approuvée par le Parlement français en fin d’année, 11 vaccins seront désormais obligatoires d’ici 2018 pour les enfants de moins de 2 ans. Ces derniers devront donc obligatoirement se faire vacciner contre la coqueluche, la rougeole, les oreillons, la rubéole, l’hépatite B, la bactérie Haemophilus influenzae, le pneumocoque et le méningocoque C.

Avec ces nouvelles mesures, le gouvernement français souhaite lutter contre le climat de méfiance, en partie dû à la composition des vaccins décriée depuis des années par de nombreux spécialistes (plus particulièrement sur la présence d’aluminium dans les vaccins).

Quelques jours à peine après l’annonce de cette nouvelle loi, nombreux sont donc les citoyens qui s’inquiètent des éventuels effets secondaires de ces injections qui représentent 31 doses de vaccins en 18 mois. Certains prévoient même d’ores et déjà de ne pas faire vacciner leurs enfants… En attendant l’approbation du Parlement français et la mise en vigueur de la loi, ces nouvelles mesures sur la vaccination obligatoire restent pour le moins controversées.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

19 + = 22